Trail de Gavarnie, conditions dantesques et Vibram FiveFingers V-Trail

Trail en Vibram FiveFingers V-Trail

L’édition du trail de Gavarnie cette année s’est déroulée dans des conditions dantesques : neige, pluie, froid. Courses détournées ou arrêtées. «Récit de notre guerrier ». Bruno, a franchi la ligne d’arrivée après 60kms et 9h52 heures avec ses Vibram FiveFingers V-Trail aux pieds.

Comment a-t-il vécu cette expérience en chaussures minimalistes? Comment ses FiveFingers ont-elles répondu dans ces conditions?

Trail en Vibram FiveFingers V-Trail
Bruno « le guerrier » avec ses Vibram FiveFinges aux pieds

En ce 9 juin, nous aurions pu espérer que la météo nous offrirait  un soleil qui mettrait en beauté le grandiose site de Gavarnie et sa légendaire brèche de Roland. Ce fut tout le contraire. La muraille du cirque baignera durant tout le week-end dans les nuages qui n’auront de cesse de déverser une pluie fine et froide sur toutes les courses et tous les coureurs.  Personne n’aura été épargné. Il fallait une âme de guerrier pour se lancer et finir les magnifiques parcours, qui auront été modifiés jusqu’au dernier moment par les organisateurs pour que la fête ait bien lieu.

Inscrit sur le 75kms/41OOD+, je prends par erreur le départ du 110kms…. Ce n’est qu’après 8kms/1000D+ qu’un contrôleur m’interpelle.  J’aurai pu continuer, mais n’ayant pas assez d’entrainement pour cette distance, je préfère redescendre à Gavarnie pour prendre le départ du 45kms/2800D+, le 75kms est déjà parti, je n’ai pas le temps de le  rejoindre. Je suis chaud ayant déjà 15kms au compteur.

Trail en chaussures minimalistes
La neige et le mauvais temps, protagonistes du Trail de Gavarnie 2018

La montagne reste belle malgré son habit de grisaille. Je prends du plaisir comme à mon habitude d’être en pleine nature, pourtant les chemins étroits sont devenus des ruisseaux, les plaines des marécages, la boue est omni présente, et passé les 2000m d’altitude c’est dans une neige froide et molle que je progresse.

Beaucoup de coureurs m’interrogent sur mes « drôle de chaussures ». Des discussions s’engagent avec une vingtaine de coureurs tout au long de la journée. Certains me disent courir de temps en temps en Vibram FiveFingers, mais n’osent pas prendre le départ sur des trails engagés en montagne.

Ultra Trail en Vibram FiveFingers
Les coureurs lui demandent sur ses « drôle de chaussures »

Dans les descentes sur neige, c’est en mode ski que je descends avec mes Vibram FiveFingers V-trail, exæquo avec les chaussures classiques. Merci les bâtons.

Aux ravitaillements, mes arrêts sont brefs, surtout ne pas attraper froid, ce qui en arrêtera plus d’un. Le soleil viendra me réchauffer 7kms avant l’arrivée. C’est le dernier ravito, il n’y a plus rien, je n’ai plus rien non plus. Les modifications des parcours ont eu pour effet de se faire croiser différents parcours. Je suis un peu cuit. Je paye les efforts dûs à mon erreur de ce matin. Un coureur me sauve en m’offrant une grosse poignée de noix de cajou, qui me permettra de franchir la ligne sans encombre.

Course en montagne avec Vibram FiveFingers
Les Vibram FiveFingers V-Trail mises à l’épreuve sur la neige

Une fois encore, malgré un terrain très technique, aucune chute, aucune ampoule ni douleur. J’ai senti chacun des pas que j’ai posés sur la montagne.

Inscrit sur une course, j’ai pris le départ d’une autre pour finir sur une troisième. Pas de classement possible, mais un total de presque 60kms en 9h52. Je suis content.

Bruno Guillot

Mónica Lacoma (10 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.