L’origine des Ultra-Trails

Si on devait nommer un pionnier dans l’histoire des ultra-trails, l’élu serait certainement Gordon Ainsleigh (AKA Gordy Ainsleigh).

20140510-185636.jpg

Le hasard de l’histoire a fait que cet amateur de cheval né en Californie en 1947, a initié les ultra-trials tels qu’on les connait aujourd’hui.
En 1973 il dispute sa course préférée à cheval, la Western States de 100 milles. Au but de 29 milles il est obligé d’abandonner car son cheval est épuisé.

Montagne Trail

Comme d’autres participants, il se pose la question de quel est le km optimum où laisser le cheval pour finir à pied. Aussi, après la course il offre son cheval à sa copine de l’époque. Erreur de stratégie ou coup du destin… ?
Sa copine le quitte quelques mois plus tard et il se trouve donc en 1974 sans cheval pour disputer la course ! Il décide malgré tout de se présenter sur la ligne de départ sans cheval et avec sa grande barbe, ses longs cheveux et sans t-shirt : plus un style de bûcheron que d’athlète (que l’on retrouve encore souvent de nos jours sur les Ultra…).
Le début de la course était aussi le début de l’histoire des l’ultra trails. Poussé par son caractère, il est parti plus vite que les chevaux sur les premiers kilomètres et il s’est vite déshydraté. Malgré tout il continuait à avancer et a réussi à dépasser certains cavaliers dont leurs montures s’étaient effondrées d’épuisement.
La course est devenue un vrai calvaire, et il a pensé souvent à abandonner mais l’encouragement d’autres participants et spectateurs (y compris le massage « excitant » d’une jolie blonde) l’ont poussé à continuer.

20140510-185555.jpg
Heureusement pour lui et pour tous les amateurs du trail, il s’est aussi fait accompagner sur les derniers kilomètres par une autre fille qu’il « aimait bien » et il a ainsi réussi à finir la course et le premier pas de l’histoire de l’ultra trail. L’année suivante un autre coureur s’est aussi inscrit sans cheval, débutant ainsi la réputée Western States Endurance Run. Depuis, Gordon a toujours porté le dossard numéro 0 sur cette course (le gagnant de l’édition précédente portant le 1).

Montagne 2

Eduardo Alonso (18 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire