Semi-Marathon en chaussures Minimalistes

Le réveil sonne à 07:00 à Berlin. Le stress augmente depuis 2 jours et du coup je saute du lit sans traîner. Il fait grand beau, les potes se préparent déjà avec le sourire et je me sens plein d’énergie ; c’est un bon jour pour faire mon premier semi-marathon en Vibram Five Fingers. Ce sera mon premier semi en 100% minimaliste !

La veille, après avoir fait les touristes un moment, nous avons fini en pasta party chez Sandra entre blagues et vannes qu’on se balançait les uns les autres. Comble du hasard, nous avons trouvé juste le bon vin qui allait avec : le Barefoot wine ! Le vin pour les coureurs minimalistes !

 

Barefoot Wine
Barefoot Wine

A 8:30 nous sommes prêts avec les dossards, les chips, les gels et mes vieilles FiveFingers Speed aux pieds, qu’après plus de 800km j’enfile comme des gants. Juste avant de partir, je ne manque pas de boire mon verre de Chia Fresca pour me sentir comme un vrai Tarahumara !

Iskiate verre

A 10 :00 nous sommes dans notre bloc de départ. Le stress augmente au maximum et je dis au-revoir à Markus ; si je veux être raisonnable, il vaut mieux que je n’essaye pas de le suivre. Quelques secondes plus tard on entend le coup de feu et Markus part comme une fusée ->je ne le verrai plus jusqu’à l’arrivée ! Pour ma part je pars avec un bon rythme de 4:10 – 4:15 et avec une forte envie de pisser.. je me dis que ça doit être le stress et que ça va passer… mais ça ne passe pas et au km 4 je suis obligé de m’écarter dans le Tiergarten pour la pause technique. Je perds quelques secondes !

La suite de la course se passe très bien. Je continue à bien courir et je rattrape un peu de chrono perdu par rapport à mon objectif de 1:30:00. Je me sens en confiance et je crois pouvoir y arriver…

… jusqu’au km 16 où le coup de barre arrive. La fatigue m’envahie et je vois mon rythme baisser à 4 :25 min/km. Je souffre, et je n’apprécie même pas lorsque l’on passe par le mythique et historique check-point Charlie. Il ne s’agit pas d’un problème de cardio ni musculaire, je sens juste que la distance se fait longue et qu’il ne me reste plus rien dedans…

Au final j’arrive à 1:30:27. Je bois ma bière récupératrice en me disant que je dois avoir fini ma transition vers les chaussures minimalistes, que j’aurais dû m’entrainer sur des distances plus longues et qu’il faut que je recommence pour arriver à passer en dessous d’1:30:00 !

Eduardo semi Berlin

Pour finir :

Bravo à Markus, Cristian, Philippe, Sandra, Javier et Arthur pour leurs perfs. Markus à 1:28:00, quand même !

Nikel le semi minimaliste avec les Five Fingers ! Trop aimé. Pas mal du tout donc j’en conclu que j’ai bel et bien fini ma transition vers le minimalisme !

Attention à la gestion de la course. La stratégie est importante et j’ai payé le manque d’expérience. Passer aux toilettes avant partir !

Mon objectif de faire < 1 :30 :00 reste à faire. A la prochaine !

Eduardo Alonso (18 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

3 commentaires

Laisser un commentaire