Préparation d’un coureur Minimaliste pour le semi Marathon de Berlin – Eduardo

Je vois les jours défiler et la date qui se rapproche… Et pourtant je ne me sens toujours pas capable d’atteindre mon objectif, à savoir, battre mon record au semi-marathon (faire moins d’1h30 !!). Ce sera à Berlin, le 30 Mars, et avec des chaussures minimalistes !

 Il n’y a plus de marche arrière, j’ai déjà payé l’inscription et le billet d’avion. Ce n’est plus possible de se dégonfler !

 Ainsi, j’ai commencé de très loin en novembre dernier, après plusieurs mois d’inactivité, en courant les 10 km de Colmar… Plus de 46 minutes, loin de ma meilleure performance ! Mais j’ai eu la chance d’être entouré de trailers motivés qui m’ont souvent emmené le soir en montagne après le travail. Idéal pour reprendre une base de forme physique…

 Toujours en minimaliste, avec les Inov-8 Bare-Grip 200, j’ai participé à certains cross et continué mes entraînements avec les Five Fingers.

Aujourd’hui je suis à 2 mois du jour J, j’ai perdu 1 kg, j’ai baissé mon temps au 10 km à 42 mins, et je n’ai plus mal aux mollets…, mais je me sens encore loin d’être capable ! Je continue donc mes entraînements et on verra bien où j’en suis dans 2 mois… Alea Jacta Est !!

Edu prépa semi Berlin

Eduardo Alonso (18 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

5 commentaires

  1. Bonjour et bravo pour ta détermination, moins de 1h30 au semi est pour moi impossible : mon meilleur chrono sur semi il y a 3 ans s’était 1h44mn et depuis je n’ai fait que des semi avec des forts dénivelés. Si après si peu d’entrainement tu est déjà à 42mn au 10km, en poursuivant un entrainement structuré et équilibré tu devrais pas être loin de ton objectif à Berlin.
    Le principal dans la course à pied c’est de prendre du plaisir, les objectifs en terme de chrono ne doivent jamais ternir ce rapport avec le running.
    Maintenant quant aux chaussures minimalistes je ne connais pas : est-ce que tout le monde peut s’y mettre ? est-ce possible sur tout type de terrains ? Quels sont tes conseils, ton vécu ?

    1. Merci Joel de nous suivre, nous avons regardé ton blog et nous aimerions bien poursuivre ces échanges ! C’est enrichissant de partager ses expériences de course et ça fait toujours plaisir de se retrouver sur la toile entre passionnés de Running. Hier j’ai encore fait un cross afin de parfaire ma vitesse. Si tout se passe bien je devrais battre mon record !:) Garder du plaisir en courant et bien sur essentiel, c’est ce qui nous rend heureux en courant. Cependant, pour ma part, sans challenge j’ai du mal à progresser. Et progresser permet aussi de se sentir mieux dans son corps et de se motiver. C’est la récompense après de longs efforts… Les joies du sport et de la course à pieds!

      Pour ce qui est des chaussures Minimalistes, c’est un concept qui se développe petit à petit mais qui reste assez peu connu. Je ne suis pas médecin et ne prêtant pas être un spécialiste, mais je dirait que tout le monde peut courir pieds nus ou en minimaliste. Quand on joue sur le sable à la plage, que l’on s’échauffe sur un tatami ou que l’on court répondre au téléphone en sortant de la douche cela se fait pieds nus et on en sort très bien! L’essentiel est de ne pas être trop gourmand et de laisser son corps s’habituer et surtout écouter ses sensations. Pour ma part, j’ai fait une transition progressive pendant plusieurs mois à petites doses afin de muscler mes mollets et de comprendre cette nouvelle technique de course. J’avais des problèmes de genoux et dos, et la course en chaussures minimalistes les a fait partir ! Andrew Wilson, un ami Barefooter, nous a dit un jour, courir pieds nus, ou en Minimaliste c’est « low technology but high technique! » Ce que je conseils, et qui a marché pour plusieurs coureurs de ce blog, c’est :

      Prendre du plaisir peu à peu en courant avec des chaussures minimalistes – Ecouter son corps et ne pas forcer quand on sent que son corps souffre – Etre le plus léger possible dans sa foulée. Enfin pour ce qui est de courir en Minimaliste sur tout terrain, de nombreux exemples existent et si tu t’intéresses à cette démarche, tu peux te lancer dans la lecture du livre Born To Run, tu devrais adorer ! »

  2. Un réel plaisir de te lire Eduardo, je me suis mis à courir depuis peu(moins d’un an) et ma première participation à un semi marathon celui de paris a été une véritable révélation
    Après tous les articles que j’ai pu lire les différentes leçons et modes d’entraînements j’ai choisi d’être un peu plus à l’écoute de mon corps et de courir en me faisant plaisir car c’est le but…
    Ayant rencontrer il y a quelques mois un barefooter j’ai été séduit par cette philosophie puis par ce mode de course et surtout cette simplicité

    Je débute en course minimaliste et suis content de retrouver des camarades de courses
    Merci Joël également pour tes commentaires et bonne course Eduardo

Laisser un commentaire