Mon 50km de Trail en chaussures Minimalistes

Chers lecteurs, lectrices, sportifs et sportives, j’ai rédigé cet article pour vous faire part de mon ressenti en minimaliste sur mon premier 50km.

Après une préparation physique hivernale à base de ski de fond et de sorties courtes, je me suis inscrit sur le 50km du trail de Rouffach qui s’est déroulé le dimanche 16 mars à Rouffach ( 68 ) en Alsace.
La météo étant bonne depuis quelques jours voir quelques semaines, le soleil a choisi de rester jusqu’à la date du trail au grand bonheur de l’organisation et surtout au grand bonheur des coureurs. Malgré le manque de longues sorties sur les derniers mois, j’ai quand même choisi de prendre le départ du « grand parcours » afin de me tester.

Je suis donc parti avec pour simple objectif de terminer le parcours et si possible en moins de 7h. Naturellement le tout en évitant les blessures et les crampes.

20140324-214017.jpg

Nous sommes ce matin là, 1200 trailers à s’aligner sur la ligne de départ pour en découdre avec un parcours qui s’annonce haut en couleur.

20140324-214210.jpg

Le départ a été donné à 8h pétante avec une première partie très roulante pour les 20 premiers kilomètres. Mon objectif été de gérer mes jambes jusqu’au kilomètre 20 pour ensuite attaquer la montée du petit ballon avec les jambes les plus fraîches possible. La montée fut très dure, j’ai vu 4 personnes à l’arrêt lors celle-ci à cause de crampes (surement dû à un départ trop rapide! ).Lors de mon arrivée au Boenlesgrab (26km), j’ai croisé la tête de la course qui eux venaient de monter le Petit Ballon et de le redescendre. La deuxième partie de l’ascension fût également très dure avec une arrivée « au frais » sur le sommet du petit ballon.

20140324-214243.jpg

La début de la descente fut éprouvant car les jambes commençaient à fatiguer et les crampes peuvent alors apparaître si l’hydratation a mal été gérée en début de course. J’ai vu une bonne dizaine de personnes s’écrouler à cause de crampes soudaines lors de la descente entre les km 30 et 40.

Depuis Osenbach (km42) jusqu’à l’arrivé, ce fût pour moi une épreuve mentale éprouvante qui s’est accompagnée d’une rencontre avec un trailer sympa. Je l’ai donc accroché et nous avons fini ensemble ce super parcours.

20140324-214228.jpg

Une autre fin qui a son importance également, celle de mes New Balance MT10. Après plus de 600km, de Trail et de route, mes minimalistes favorites s’en sont allées lors de ce beau jour. Des trous sur chaque chaussure me rendent à l’évidence, il faut que je change de paire de chaussures! Le souvenir de ces petites merveilles de la marque New Balance ne m’aura pas laissé indifférent.

20140324-214057.jpg

20140324-214148.jpg

Mon ressenti sur le minimalisme lors de ce long parcours fût très bon. J’ai étonnement bien récupéré puisque le mardi d’après je repartais en jogging tranquille pour 6km. Aujourd’hui, soit une semaine après, je n’ai plus aucune douleur et je me sent prêt pour un programme d’entrainement plus soutenu, pour une course qui se déroulera le 03 mai 2014 en Ardéche ( Désaignes 07) pour 57km avec 2800 D+ cette fois.

En attendant bonne adaptation au minimalisme à tous et bonne course.
Julien.

Julien Bouy (8 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

5 commentaires

Laisser un commentaire