Minimalisme VS Gigantisme

HOKA
HOKA ONE ONE Mafate Low profil

Arrive sur le marché de la chaussure de running un produit tout droit sorti d’un épisode de Star Trek ! HOKA assène le marché avec des chaussures dont la semelle s’accommode à tous les superlatifs : Enorme, Gigantesque, Monstrueuse et… Hors de prix !

Quand certains (nous même) prônent le retour à une approche naturelle, d’autres valorisent l’amélioration de l’Homme par la technique… Une sorte de chaussure OGM pour sportifs riches et fragiles !

Une manière d’insinuer que, pour nos faibles quadriceps et fragiles chevilles il faut un porte monnaie bien rempli et une grande dose de sensations aseptisées. L’homo sapiens est donc si mal foutu qu’il lui faut des additifs pour lui permettre de réaliser toutes ses activités… même les plus naturelles comme la course à pieds.

Ne sommes-nous pas en train de vouloir d’un côté nous rapprocher de la nature mais d’un autre de nous en déroger ?

Amis coureurs, si vous êtes utilisateurs de HOKA, surtout ne quittez pas cette page, nous ne sommes pas ici pour vous agresser. Surtout pas entre passionnés du même sport ! Nous souhaitons simplement poser quelques questions sur les tournures que peuvent prendre nos activités en fonction des évolutions techniques. Finalement, où pose-t-on les limites techniques et que cherchons nous en pratiquant notre activité sportive ?

En attendant, les spécialistes du blog lacliniqueducoureur.com n’aiment pas, et l’écrivent noir sur blanc! Je vous laisse chercher la critique de ce type de produit…. En dernière position du classement!

http://www.lacliniqueducoureur.com/en/runners-information/recommended-shoes.php?trail

Anton Krupicka en New Balance Minimus
Anton Krupicka en chaussure Minimaliste (New Balance Minimus MT10)

 

 

Arthur Viret (74 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

Un commentaire

  1. Moi je connais mes réponses mais j’imagine que chacun a la sienne. Ils ne faut aucune limite technique si cette technique se met au service de l’homme et non du business pour me permettre dans ma pratique de mieux communier avec la nature dont je fais partie.

    La peur de notre nature est le pire ennemie qui soit. Ayez confiance en vous, débarrassez vous des épaisseurs qui vous éloignent de la terre sous prétexte qu’elles vous protègeraient d’elle. Les protections sont en vous.

    Jimmy

Laisser un commentaire