Mes premières 100 milles (161km) en Vibram FiveFingers

Le Minimalise.info vous propose aujourd’hui un témoignage écrit par Miquel Ivars, Ultra Trailer utilisant des chaussures minimalistes et notamment des Vibram FiveFingers depuis de nombreuses années ! Nous vous l’avions déjà présenté en Août 2013 au travers d’un article sur son ascension de deux sommets en VFF à plus de 4000 m d’altitude. Aujourd’hui il revient sur sa participation à une course ultra en FiveFingers, l’Ehunmilak, en Espagne. Miquel est Espagnol et l’équipe de 5doigts.fr à donc traduit le contenu de ce récit poétique. Nous vous souhaitons bonne lecture de cet étonnant romance et à très vite !

Lette d’amour d’un barefooter à Ehunmilak par Miquel Ivars Espí

Coucou mon amour, ce weekend a été extraordinaire. Merci pour chaque moment… c’était magique!

Miquel-Ivars-1

Notre relation n’est pas une relation sérieuse, plutôt… elle n’est pas du tout sérieuse… Mais après 4 ans d’aventures, je dois reconnaître que c’est le moment de formaliser notre relation, et même si on ne se voit qu’une fois par an, je dois te dire que tu es unique et à chaque fois que je pense à toi, mon cœur se serre. Je dois être sincère et reconnaître que je me suis intéressé à toi grâce à ta cousine (Zegama­Aizkorri) et puis à ta sœur G2H (la moyenne) car toutes les trois partagez la beauté et les richesses de votre région. Toutes les trois véhiculez une image prétentieuse et inaccessible, mais dès que j’ai eu l’occasion de te connaître un peu mieux, je n’ai pas pu éviter de tomber sous ton charme. Au-delà de de ton parcours et ton profil, ce qui m’a finalement fait tomber amoureux de toi, c’était la convivialité et la chaleur de toute ta famille ;  de l’illusion des plus petits jusqu’à l’admiration et l’affection de la plupart.

huaraches
Les Huaraches prisent en photo et publiées sur les réseaux sociaux

Le traitement reçu de la part de ton entourage a été, particulièrement exceptionnel, dû à ma condition de coureur minimaliste (j’ai l’habitude de courir en Vibram FiveFingers Spyridon MR), car normalement ailleurs, les coureurs minimalistes ne sont pas forcément les bienvenus. Par contre, ici, chez toi, on se sent bien accueillis et il y a toujours une attitude “Barefoot friendly“.

Cette année, on s’est rendus à Beasain tous les trois : mes deux très bons amis­ (Armand et Mariano) et moi-même afin de te courtiser, tandis que le grand Peio voulais faire la cour à tes deux petites sœurs. Oui, à toutes les deux !!

Au ravitaillement
Au ravitaillement

Apparemment ceci semble pervers, mais nos intentions étaient respectueuses et notre seul désir était de passer un bon moment. Dès le premier moment, j’ai eu l’impression que tu avais tout planifié, et depuis le début tu m’as fait pleurer d’émotion. Comme tous les ans, les préliminaires sont déjà trop émouvants : yeux humides derrière les lunettes des prétendus mecs durs, et ces émotions augmentent dès que les 18 heures sonnent où les cris de la foule font que le cœur s’accélère. Chaque hurlement du vent, chaque chuchotement d’épuisement pendant la nuit, chaque mauvais moment à était rapidement dilué par chacun des 1300 bénévoles qui nous encouragent.

L'équipe OS2O en chaussures minimalistes
L’équipe OS2O en chaussures minimalistes

Toutes les étapes ont des caractéristiques différentes, mais avec le dénominateur commun de l’attention prêtée à tous ceux qui se mêlent dans une relation avec toi. Cette année l’omniprésente boue des éditions précédentes n’était pas au rendez-vous, et cela nous a permis aux plus inexpérimentés dans ces terrains de pouvoir passer d’avantage de bon temps avec toi.

Ce weekend on a pu profiter de tes charmes de différentes façons. Armand en Huaraches jusqu’au km 77 et ensuite en Inov­8 Baregrip 200 jusq’au km 109. Mariano a perdu de l’intérêt par toi et il est resté à l’abri de la chaleur conviviale de Lizarrausti (point de ralliement dans la course). Peiro a eu de la chance en conquérant tes deux petites sœurs, lorsque moi-­même j’ai été avec toi presque 45 heures en profitant des dernières heures à ton chevet. Cette année je suis allé à notre rendez-vous avec mes plus beaux habits et je suis convaincu que grâce à cela j’ai pu profiter au mieux de toutes les sensations et, en même temps, donner le meilleur de moi-­même.

Miquel-Ivars-2

Mon équipement :

  • Vibram FF Spyridom MR km 0 au 139
  • Vibram FF Trek Ascent Km 139 au 168
  • Chaussettes OS2O LightWeight à doigts
  • Pantalon court Air Lite
  • T­shirt xxxx Endurance
  • Gilet ultraléger Saiko Vest
  • T­shirt à manches longues transpirable Merino’s Wool

Les heures éveillées en train de penser à toi, à chacun de tes virages, sont déjà loin, mais très présents. Et il restent tous les bons moments vécus en montagne et les illusions intactes de désirs futurs de surpassement de moi­ et de respect pour toi.

perfil-Ehunmilak

Merci de m’avoir fait découvrir le vrai amour ainsi que de m’avoir offert ton charme le plus sauvage. J’attends avec impatience juillet 2016 pour nous rencontrer encore une fois et en espérant que tu nous éblouiras à nouveau.

À toi pour toujours

Arthur Viret (74 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire