Ma première course et premier trail en chaussures minimalistes – Theophane

Après de multiples entorses à la cheville droite en pratiquant le rugby, j’ai décidé de me mettre à la course à pieds afin d’éviter toute récidive mettant en péril ma progression dans ce sport. Il m’arrivait de temps en temps de faire un footing avec des baskets basiques mais je rencontrais souvent des problèmes (ampoules, douleurs plantaires, douleur de la cheville) sans doute dus à une reprise trop rapide et aussi à l’usure de mes chaussures. Je me suis donc intéressé aux chaussures minimalistes pour adopter une course plus naturelle afin de solidifier ma cheville. Je suis alors tombé sur certains sites et articles qui m’ont pas mal convaincu (http://www.lacliniqueducoureur.com/fr/informations-coureurs/chaussures-recommandees.php : 1er paragraphe sur les chaussures recommandées et aussi http://runners.fr/professeur-minimaliste/). J’ai décidé par la suite de débuter la course à pied en chaussures minimalistes. J’ai reçu mes chaussures fin Mai et j’ai réalisé ma première sortie avec celles-ci.

teo_zemgear_bis2

On m’a conseillé de débuter doucement, étant novice dans la course à pied, j’ai fais une première course de 10 minutes. Le dimanche 1er Juin, j’ai couru 15 minutes, et malgré de bonnes courbatures aux mollets, j’ai décidé d’effectuer une deuxième sortie, le mercredi suivant, de 20 minutes. Même avec de bons étirements et une bonne hydratation, mes courbatures étaient bien présentes jusqu’aux alentours du Samedi 7 juin. Le mardi 10 Juin j’ai réailisé une nouvelle sortie de 30 minutes. A ma grande satisfaction, les courbatures ne durèrent qu’un jour !

Quinze jours après mes débuts, j’ai eu l’occasion de participer au trail de 10km dans le Verdon le 14 Juin. Pour ma première course « en compétition » j’étais très motivé et j’ai décidé de me donner à fond !! Le dénivelé de 550m m’a surprit et malgré la fatigue durant la montée j’ai continué à suivre certains coureurs ayant une bonne allure. Une fois arrivé à la moitié du trail, mes mollets ont commencé à « chauffer » mais j’ai réussi à y faire abstraction en continuant la course à 200% !

J’ai finis ce trail en un peu moins de 59 minutes pour terminer à la 9ème place sur environ 80 participants. Comme je m’y attendais, les jours suivants ont été durs physiquement : les courbatures furent sévères. A l’heure où j’écris ces lignes (Mardi 17 Juin) je ressens toujours des courbatures, mais cela reste normal vu ma préparation et la sollicitation prolongée de mes mollets. Sinon, aucune douleur à la cheville et aucune ampoule n’apparaissent pour l’instant. J’attends avec impatience de pouvoir continuer à courir et je vais sans doute effectuerer un 10km sur plat prochainement pour tester ma forme et mes nouvelles chaussures minimalistes.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Teo Verdon

teo

Théophane Diaz (4 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

Un commentaire

Laisser un commentaire