Loïc – nouveau coureur de l’équipe 5doigts

Présentation de Loïc, coureur en chaussures minimalistes

Quelques données

  • Nom : Loïc Stas de Richelle
  • Age : 23 ans
  • Taille : 1,76 m
  • Poids : 68 kg
  • Sports pratiqués : Course à pied, Vélo de course, Natation, Football, Tennis, Snowboard et Salle.
  • « Records » en chaussures minimalistes : Semi : 1h20, 10 km : 36 min

Quels sont tes objectifs sportifs ?

Je souhaite clairement me lancer dans l’ultra trail ! Je fais mes études à Grenoble près des montagnes donc cela aide bien. J’ai attendu mes 23-24 ans pour que mon corps soit « prêt » et ne soit pas traumatisé par des efforts inadaptés. En attendant, j’ai fait beaucoup de semis, 10 km et trails depuis mes 16 ans.
Cette saison 2017 va donc être très riche, et elle a déjà commencé avec la course Paris – Saint Germain en Laye où j’ai pris une 14e place sur 2336 participants en 1h18. Les prochaines échéances sont la nuit des Cabornes à Lyon le 16 juin pour un trail de 50 km (ce sera mon premier sur longue distance). Ensuite, il y aura le trail rochois près de Grenoble, le marathon Nice-Cannes (mon 1e !), le marathon du Beaujolais pour le fun et l’alcool, et la Saintélyon pour une nuit de folie. Toujours en chaussures minimalistes et notamment en Vibram Five Fingers.
À terme, j’aimerais me lancer dans des triathlons et qui sait un jour, pourquoi pas un Iron Man.
Un autre objectif serait d’aller chercher une victoire sur semi-marathon en faisant un temps autour d’1h14 grâce à du fractionné à n’en plus finir :-).

Semi Marathon Chaussures Minimalistes
Loïc à l’arrivé de son semi marathon en Five Fingers en 1h20

Pourquoi la course en chaussures minimalistes ?

Je suis d’un caractère relativement fonceur, 2-3 reportages sur la foulée naturelle et la chaussure minimaliste ont donc suffi à me convaincre que c’était la meilleure alternative pour courir beaucoup, longtemps et en évitant de se blesser ou de s’user. Je vois autour de moi beaucoup de personnes qui se blessent au dos, aux genoux, et même aux doigts ( !? ). Je me dis que si je veux que la course reste ma passion, il faut que je me préserve. Mon premier semi en FiveFingers en 1h20 m’a confirmé que c’était le bon choix car ça ne freine absolument pas, au contraire !
Le plus important, ce sont les sensations que ce mode de course procure, sensation de puissance et de confiance. Une fois qu’on a gouté à la course en foulée sur l’avant du pied, il est quasi impossible de retourner sur une course avec l’arrière du pied, car alors j’ai l’impression d’être lent et de casser la mécanique, et j’aime pas faire mal à ma mécanique  ;-).

 

Loïc supporte les supporteurs ;-)
« Allez allez, on se motive les supporters ! »

 

Eduardo Alonso (18 Posts)


Articles qui pourraient vous intéresser

Un commentaire

Laisser un commentaire